Les créateurs utilisant des matières biologiques respectent l’environnement en étant exigeant concernant la qualité de leurs matières premières.

Les textiles et les tissus ont été réalisés, avant tissage, selon des critères de l’agriculture biologique et labellisé par un organisme qui vérifie leur fabrication. L’agriculture biologique exclut l’usage d’engrais, de pesticides chimiques et d’organisme génétiquement modifiés.

La culture du coton biologique respecte la nature et les éco-systèmes.